L'auteur de ce site

Christiane Llorca est psychologue clinicienne, psychothérapeute, exerçant près de Bordeaux. Elle est également institutrice et mère adoptive. Elle prend en charge les familles adoptives et les jeunes adoptés. Elle intervient également pour aider les enfants qui ont des problèmes d'adaptation scolaire.
    Diplômée de l'Université de Bordeaux II en psychopathologie, elle a travaillé auprès des enfants placés, et dans un institut médico-éducatif. Sa formation personnelle dans le domaine de l'adoption l'a sensibilisée aux méthodes spécifiques de prise en charge pour ces personnes.

L'adaptation des enfants au milieu scolaire :

    Son expérience d'institutrice lui permet également de bien connaitre les problèmes rencontrés par les enfants dans le milieu scolaire. Elle peut aborder les difficultés tant du point de vue des parents que de celui de l'enfant, mais elle peut aussi se mettre en relation avec les enseignants. Dans le cadre de l'adaptation scolaire, un bilan psychologique est fréquemment proposé. Il permet de cerner l'ensemble des problèmes qui se posent sur le plan intellectuel, mais aussi affectif et social. Tout l'environnement de l'enfant est à prendre en compte, c'est-à-dire sa famille, mais aussi ses copains, son instituteur, l'organisation de sa vie.
    Des compte-rendus peuvent être rédigés à destination du corps médical, ou de l'institution scolaire.

    Dans tous les cas les parents et les enfants sont étroitement associés au traitement et à son suivi. L'évaluation des difficultés et l'évaluation du résultat de l'intervention sont le fruit d'une collaboration efficace.


L'accompagnement des familles adoptives:

    L'accompagnement des familles adoptives est assuré par des entretiens familiaux, des observations rigoureuses de l'enfant et éventuellement des tests complémentaires. Les parents qui sont au contact de l'enfant tous les jours sont les mieux placés pour aider l'enfant à modifier progressivement ses comportements. Beaucoup d'enfants adoptés ne régulent pas suffisamment leurs émotions, et les personnes proches peuvent aider l'enfant à intégrer ce qu'il éprouve de façon constructive.
    Si nécessaire un soutien thérapeutique peut être apporté directement à l'enfant sous forme de consultations plus courtes. Elles sont adaptées à chaque âge, en fonction de la maturité de l'enfant, sous forme d'histoires, de dessins, ou conversations, selon les goûts de chacun. L'objectif est de permettre à l'enfant d'exprimer et de verbaliser ses difficultés, afin de diminuer l'impulsivité et les comportements problématiques.

La thérapie dyadique développementale

    Cette thérapie aujourd'hui reconnue (Hughes, 2009) est destinée spécifiquement au domaine du placement et de l'adoption. Elle est basée sur la communication émotionnelle intersubjective, en appui sur les dernières recherches sur l'attachement. En plus simple, elle vise à reconstruire l'échange émotionnel entre l'enfant et une figure d'attachement privilégiée, le plus souvent la mère. L'enfant qui n'a pas bénéficié précocément de cette relation rencontre des difficultés dans ses relations avec les autres, et ne sait pas bien réguler ses émotions. Fréquemment carencé, et traumatisé au cours de son développement, il a besoin d'être sécurisé dans sa famille. Ses parents doivent répondre à ses besoins spécifiques afin de lui donner le sentiment de sécurité dont il a besoin pour se développer.

Le soutien apporté aux jeunes adoptés :

L'intervention auprès des jeunes adoptés les aide à faire le point et à avancer à travers des entretiens thérapeutiques. Des tests psychologiques peuvent être proposés dans un souci d'efficacité.
  Un psychologue peut intervenir pour soulager des souffrances,  et aider à trouver des solutions pour une personne ou pour ses proches. Même si la personne est elle-même la mieux placée pour connaitre le problème, elle est souvent trop en difficulté pour le résoudre seule. Les entretiens sont soumis au secret professionnel, les personnes sont libres de ne plus venir consulter quand elles le décident, sans explication à donner.



   

Consultation sur rendez-vous au 43 avenue Pierre Wiehn à PESSAC (Gironde) (tram B arrêt médiathèque)
tel :  06.49.71.18.69

Tarif des consultations :
Consultation adulte, enfant, adolescent, ou famille 40 €

La consultation  dure 45 minutes.

Bien que les consultations d'un psychologue ne soient pas remboursées par la sécurité sociale, certaines mutuelles peuvent les rembourser. Renseignez-vous.

43 Avenue Pierre Wiehn