Le problème du racisme

Qu'il s'agisse d'adoption internationale ou française, il faut savoir que les enfants qui arrivent ont rarement la même couleur de peau que les parents. Si beaucoup d'enfants colorés sont présents à l'école, la différence sera plus facile à vivre. Le regard positif porté par les parents est un motif de fierté pour l'enfant et l'aide beaucoup à s'intégrer parmi les autres.
Bien que les parents adoptifs soient en général inquiets et vigilants par rapport au risque de remarques racistes, il n'est pas souhaitable d'en faire trop. L'enfant aurait tôt fait de l'utiliser pour obtenir un moyen de contrôle sur ses petits camarades. Les parents surveilleront plutôt les signes indiquant une crainte d'aller à l'école, ou des comportements de repli social. Une bonne qualité d'écoute entre parents et enfants dénoue souvent les problèmes.


Il faut remarquer que le sentiment d'être différent touche aussi les enfants dont la couleur de peau est la même que les autres. Ils ont peur qu'on s'aperçoive qu'ils sont adoptés, et en parlent rarement aux autres. Ils sont parfois l'objet de moqueries car ils réagissent mal aux remarques des camarades.
Sous-pages (1) : Les questions qui dérangent